Islande en danger !



Les Hautes Terres d'Islande forment l'un des plus grands territoires européens jamais habités ou cultivés.

La région est renommée pour sa géologie et sa géomorphologie inégalées: une oasis intacte au milieu d'un paysage exceptionnellement contrasté, formé par la combinaison unique du feu et de la glace.


Kjalvegur


Par conséquent, ces Hautes Terres sont considérées comme l'une des dernières grandes régions sauvages d'Europe.

Au cours des dernières décennies, elles ont été menacées par une pression croissante pour y construire des centrales électriques, des routes et des lignes électriques.

Plus précisément, il y a actuellement des propositions pour construire une route à travers le plateau Kjölur et une autre sur le plateau Sprengisandur, avec des lignes électriques à haute tension.

Les compagnies d'électricité islandaises se préparent à bâtir jusqu'à quinze centrales dans le centre du pays. 


© Gætum garðins


Dans un sondage Capacent-Gallup en 2015, la majorité des Islandais (plus de 60%) ont dit qu'ils étaient favorables à la création d'un Parc National dans cette région. Les projets proposés seraient donc en contradiction avec la volonté de la nation.

En outre, plus de 80% des touristes affirment que la nature islandaise est leur principale raison de visiter l'Islande.


Fjallabak


S'il vous plaît, signez cette pétition via Heart of Iceland et/ou soutenez Landvernd (l'Association Islandaise de l'Environnement) pour que les Hautes Terres soient épargnées par ce désastre écologique.*



L'appel de Björk pour empêcher la destruction des Highlands islandais


*traduction en français d'après le site The Heart of Iceland