Agent Fresco


Le concert d'Agent Fresco à Paris, par Aurélie Robert:

"En décidant d’assister au concert d’Agent Fresco, je ne savais pas trop à quoi m’attendre… 

Catégorisé comme groupe de rock alternatif/metal, c’était loin d’être mon style musical de prédilection, étant plus habituée à la voix d’ange d’Ásgeir ou aux harmonies vocales de Hjaltalín…

Mais j’avais beaucoup aimé l’association du chanteur Arnór Dan avec Ólafur Arnalds et j’avais beaucoup de mal à imaginer sa voix associée à du rock metal ! 

J’y suis donc allée sans a priori, avec une énorme envie de découvrir ce que ce groupe pouvait offrir !




Déjà, la petite salle où se produit le groupe ce soir facilite le contact, rapproche.

On se retrouve devant la scène au premier rang et la je peux découvrir les membres de ce quatuor: Keli, le batteur à la crinière de feu qui vit clairement sa musique à fond, Vignir, le bassiste beau gosse, qui vient de se faire passer la corde au cou (au choix, en venant de se marier ou en devenant propriétaire d’un chat, comme nous l’a expliqué Arnór Dan), Þórarinn, le guitariste et programmateur, qui ne manque assurément pas d´humour et enfin Arnór Dan, le chanteur, qui aime sauter partout, nous dit-il, et dépense une sacrée énergie sur scène !






Ils jouent quelques morceaux de leur premier album mais nous font surtout découvrir leur nouveau CD, « Destrier », sorti il y a quelques mois, et ça bouge ! La musique est jouée à fond et le groupe et les spectateurs vibrent à l’unisson sur ces rythmes qui déménagent. 

Puis vient la chanson « See Hell »: Arnór Dan nous explique de manière touchante comment il a été victime d’une violente agression, qui, en plus des blessures physiques, l’a profondément marqué psychologiquement, et comment cet album lui a servi de thérapie pour libérer sa colère et sa haine envers ses agresseurs. Ses sentiments se ressentent dans sa musique et je perçois des émotions que je n’aurais pas cru ressentir en écoutant ce style musical.

Bien sûr, le groupe nous remercie d’être aussi présents ce soir, 2 semaines après les attentats et ils expriment la fierté que c’est pour eux de pouvoir chanter pour nous ce soir à Paris. On est d’autant plus touchés ! 

Après le concert, ils ont été adorables avec nous, nous permettant de prendre des photos et en nous signant nos albums. Arnór Dan m’a même fait la bise !


Bref, je repars avec un nouveau CD, de la bonne musique et des supers souvenirs de ce très bon concert. A noter également en première partie, la participation du groupe Français « The Last Embrace » qui proposait un programme acoustique de qualité.

J'y retournerai sans hésiter !"



Crédit photos Caroline Gode, du site www.islande.is

Islande en danger !



Les Hautes Terres d'Islande forment l'un des plus grands territoires européens jamais habités ou cultivés.

La région est renommée pour sa géologie et sa géomorphologie inégalées: une oasis intacte au milieu d'un paysage exceptionnellement contrasté, formé par la combinaison unique du feu et de la glace.


© Gætum garðins


Par conséquent, ces Hautes Terres sont considérées comme l'une des dernières grandes régions sauvages d'Europe.

Au cours des dernières décennies, elles ont été menacées par une pression croissante pour y construire des centrales électriques, des routes et des lignes électriques.

Plus précisément, il y a actuellement des propositions pour construire une route à travers le plateau Kjölur et une autre sur le plateau Sprengisandur, avec des lignes électriques à haute tension.

Les compagnies d'électricité islandaises se préparent à bâtir jusqu'à quinze centrales dans le centre du pays. 


© Gætum garðins


Dans un sondage Capacent-Gallup en 2015, la majorité des Islandais (plus de 60%) ont dit qu'ils étaient favorables à la création d'un Parc National dans cette région. Les projets proposés seraient donc en contradiction avec la volonté de la nation.


© Gætum garðins


En outre, plus de 80% des touristes affirment que la nature islandaise est leur principale raison de visiter l'Islande.

S'il vous plaît, signez cette pétition via Heart of Iceland et/ou soutenez Landvernd (l'Association Islandaise de l'Environnement) pour que les Hautes Terres soient épargnées par ce désastre écologique.*



L'appel de Björk pour empêcher la destruction des Highlands islandais


*traduction en français d'après le site The Heart of Iceland