Turku et sa côte


Lundi 08 août 2016


La Finlande est le dernier pays de Scandinavie qu'il me restait à découvrir.

Pour être honnête, c'est la première fois que je suis moyennement emballée par un pays nordique. Pourtant, tout est là: la nature, l'authenticité, le calme.

Norrö


Mais je crois qu'après 9 fois en Europe du Nord, la magie opère moins, tout simplement. Et la météo n'a pas non plus été de la partie, une première pour moi en 5 ans. Ayant toujours eu beau temps en juin et en juillet, mon premier conseil sera d'éviter août si vous voulez découvrir la Scandinavie à la belle saison, le temps devenant très instable à l'approche de l'automne.

Quelques journées ensoleillées m'ont néanmoins permis de visiter la côte méridionale et l'archipel des îles Åland.

J'ai passé ma première journée à Turku, l'ancienne capitale de la Finlande.

Le cœur de la ville bat autour du fleuve Aura. Turku n'est pas facile à saisir et son architecture est complètement anarchique. On peut admirer de très beaux immeubles colorés, dignes de ceux visibles à Stockholm en Suède, puis longer des bâtiments tristounes qui donnent envie de prendre ses jambes à son cou.

Turku


Et quand certaines maisons typiques en bois semblent avoir résisté à l'épreuve du temps, d'autres sont carrément à l'abandon. Quel dommage !

Turku


Hormis la promenade de la cathédrale jusqu'au château le long des rives de l'Aura, je n'ai pas trouvé d'attrait particulier à cette ville.

Si vous recherchez un endroit avec un peu plus d'âme, foncez plutôt à Naantali, à 15 kilomètres seulement de Turku. Au programme: adorables maisons en bois, quartier piéton dans un océan de verdure et jolie marina.

Naantali















L'autre option sympatoche est la station balnéaire d'Hanko, à 2 heures de route de l'ancienne capitale, dont les 30 kilomètres de plage de sable fin dans la pinède raviront les amateurs d'activités en plein-air.

Hanko


Pour finir, je dirais que Turku, malgré ses musées et cafés, restera pour moi une simple escale pratique qui m'a permis de découvrir sa côte et de rejoindre Åland, où j'ai passé une semaine coupée du monde.

La suite au prochain épisode.